It ain’t over ’till it’s over

Petit post thématique entre deux tartines : les KOs obtenus par des boxeurs archi-dominés, autrement appelés « come-back wins » outre-Atlantique. Exemple 1 : Mickey Ward (héros du film « The Fighter ») contre Alfonso Sanchez. Ward obtient un rare KO au foie après … Lire la suite

Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Horsemen » (Partie 2)

La suite, c’est peut-être le plus bel exemple qui soit d’un exercice redoutable et souvent cruel pour ceux qui l’ont tenté : le come-back. Nombreux sont les champions qui revinrent sur le ring après avoir annoncé qu’ils raccrochaient les gants. … Lire la suite