Mexique vs Puerto Rico, le « crunch » de la boxe anglaise (Partie 1)

La boxe anglaise est un sport individuel par excellence, les plus grands champions de son histoire accèdent à une gloire et une reconnaissance qui dépassent largement les peuples et les frontières, et l’on peut affirmer sans trop de risques que … Lire la suite

Dirty boxing

A l’heure où l’inoxydable Bernard Hopkins célèbre sa reconquête d’un titre mondial significatif à l’âge record de 48 ans, par décision et face au limité Tavoris Cloud pour la ceinture IBF des mi-lourds, il est de circonstance de rendre hommage … Lire la suite

Top 10 / n°8 : Roberto Duran, ou Sancho Quichotte (Partie 2)

C’est à Leonard qu’est accordée une tentative pour la ceinture des welters WBC contre Wilfred Benitez, jeune et excellent styliste que nous avons vu perdre ce très bon combat par KO au 15e round. La suite, on la connaît. Leonard … Lire la suite

Top 10 / n°8 : Roberto Duran, ou Sancho Quichotte (Partie 1)

Le « combat de trop » est à la boxe ce que le « poker menteur » et la « grande bagarre » sont aux étapes de montagne Tour de France, ou ce que la « formidable camaraderie entre les concurrents » est aux épreuves combinées de l’athlétisme. … Lire la suite

Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Horsemen » (Partie 2)

La suite, c’est peut-être le plus bel exemple qui soit d’un exercice redoutable et souvent cruel pour ceux qui l’ont tenté : le come-back. Nombreux sont les champions qui revinrent sur le ring après avoir annoncé qu’ils raccrochaient les gants. … Lire la suite

Top 10 / n°10 : Sugar Ray Leonard, le patron des « 4 Horsemen » (Partie 1)

On commence par un choix facile : il suffit de n’être pas né trop tard dans les années 70 pour se souvenir en live de Sugar Ray Leonard, l’un des compromis physique-technique les plus extraordinaires de l’histoire de ce sport. … Lire la suite

El Flaco Explosivo

Après le brelan d’as Gomez/Sanchez/Nelson, petit retour sur la carrière d’un autre immense champion des années 70-80 des catégories inférieures, le pensionnaire nicaraguayen du Hall of Fame Alexis « El flaco explosivo » Arguello. Imaginez un droitier moustachu et filiforme d’1m78 pour … Lire la suite